Manger des légumes et fruits de saison pour être en harmonie avec le rythme biologique

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes s’intéressent à des alimentations issus de des peuplades anciennes, notamment ce que l’on nomme le régime paléolithique.

D’abord, qu’est-ce que l’on nomme « régime paléo »? Cela fait allusion à une façon de plus en plus courante de manger des aliments non transformés et non emballés. Ce régime fait référence à celui de nos ancêtres chasseur-cueilleur d’il y a des millénaires.

Saviez-vous qu’aujourd’hui, des études américaines ont montré qu’un américain moyen mange à 30% plus d’aliments transformés et emballés que des aliments frais et naturels…

Regardons du coté d’un des principaux ingrédients transformés/emballés dans notre alimentation : le sucre. Cette substance était complètement inconnue de nos ancêtres de la préhistoire. Aujourd’hui, le sucre est devenu un ingrédient majeur dans l’alimentation quasi mondialement. Le sucre est partout et si l’on regarde de plus près, nous consommons jusqu’à près d’un kilo de sucre par semaine… Car celui-ci est partout.

Par ailleurs, vous devez savoir que dans les listes d’ingrédients alimentaires, le sucre est cité par plusieurs noms.

Comme par exemple : La cassonade, le fructose, la saccharose, le glucose etc…

Le sucre n’est pas le seul coupable.

Etre pressé, ne pas vérifier l’emballage ou tout simplement avoir un choix restrictif de par le budget (oui, manger sainement à un coût), invite à ne pas manger sainement. Cependant, retrouver des réflexes simples comme prendre son temps dans le choix des produits alimentaires lorsque l’on va faire ses courses, participe grandement à une meilleure alimentation.

Congeler les restes par exemple, ne constitue pas uniquement un gage de faire des économies mais de pouvoir manger plusieurs fois un plat sain.

Par ailleurs, manger des légumes de saison respecte le rythme biologique de nos organismes. Nos corps ne sont pas issus de nulle part, il viennent tout comme les plantes, fruits et animaux, de la planète terre. Le rythme biologique, de par notre civilisation toujours plus pressée est bouleversé et des carences peuvent subvenir. Consommer les légumes et fruits de saison, redonne au corps l’énergie dont il a besoin au moment M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *